Historique

Le Laboratoire d’innovation et de recherche en énergie intelligente (LIREI) est constitué d’une équipe multidisciplinaire de chercheurs membres de l’Institut de recherche sur l’hydrogène (IRH) de l’Université du Québec à Trois-Rivières.  Ses origines remontent à 1999, soit trois années après l’inauguration publique de l’IRH en 1996.

À cette époque, les domaines d’intérêts répondaient surtout à l’une des missions de l’IRH, à savoir l’axe concernant les études sur les systèmes d’énergies renouvelables utilisant l’hydrogène.  Ceci a été rendu possible grâce à la réalisation d’un banc d’essai unique en son genre composé d’une pile à combustible de Ballard, d’un électrolyser de Stuart Energy, d’une éolienne installée à proximité de l’IRH, des panneaux solaires, et d’un réservoir pour le stockage de l’hydrogène.

Plusieurs études d’ingénierie de pointe ont été menées sur ce banc d’essai notamment en ce qui a trait aux problématiques reliées à l’intégration des énergies renouvelables aux réseaux autonomes.  Ainsi des études sur le contrôle, la commande, la modélisation des différentes composantes du banc ont été effectuées dans le but d’optimiser l’établissement des micro réseaux ou de système autonome d’énergie renouvelable basée sur la production et l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur énergétique.

Aujourd’hui les travaux du LIREI, porte entres autres sur l’Intégration des systèmes de production, de stockage et de génération d’énergie électrique, les véhicules électriques et hybrides,  l’intelligente des véhicules, la gestion locale intelligente de la demande résidentielle et intentionnelle en énergie, l’instrumentations électronique.